• _dsc6627.jpg
  • _dsc6373_094.jpg
  • _dsc6299_020.jpg
  • _dsc6704.jpg
  • _dsc4504.jpg
  • _dsc5681.jpg
  • _dsc4545.jpg
  • _dsc6671.jpg
  • _dsc6285_006.jpg
  • _dsc6648.jpg
  • _dsc6699.jpg
  • _dsc6385_106.jpg
  • _dsc4514.jpg
  • _dsc4515.jpg
  • _dsc6705.jpg
  • _dsc6725.jpg
  • _dsc6659.jpg
  • _dsc6300_021.jpg
  • _dsc6647.jpg
  • _dsc6656.jpg
  • _dsc6703.jpg
  • _dsc4503.jpg
  • _dsc6701.jpg
  • _dsc6651.jpg
  • _dsc4706.jpg
  • _dsc6652.jpg
  • _dsc6312_033.jpg
  • _dsc6374_095.jpg
  • _dsc6320_041.jpg
  • _dsc6714.jpg
  • _dsc6657.jpg
  • _dsc6653.jpg
  • _dsc6306_027.jpg

 

 

 

 

Le show et le froid chez les U15 en championnat

En championnat régional, nos 2 équipes étaient de sortie. L’équipe 1 se déplaçait à Villejuif contre Val de Bièvre et Melun. L’équipe 2 recevait à domicile MLSGPY 2 et l’Union des Bords de Marne 2.

Si la journée était belle, des heurs et des malheurs ont étayé cette dernière rencontre. Dont l'importante Blessure de Henri PATIN. Bon rétablissement Henri !

A Versailles, la météo était presque idéale en ce samedi sur le terrain synthétique. L’équipe 2 se trouvait à 15 pour jouer à 12. Des joueurs motivés à en découdre avec de bons adversaires.

Dès la première mi temps contre MLSGP 2, nos Versaillais avaient décidé d’être bien organisés collectivement et de répondre présent au pressing défensif.

Ceci s’avère utile, nous avions observé le jeu du MLSGP sur leur match contre Bords de Marne.

Ils ont des trois quarts au cadrage débordement tonique et une bonne continuité dans la transmission du ballon.

Notre pressing défensif collectif fera mouche ; et nos avants bien dynamiques pour récupérer les ballons dans les regroupements au sol « rucks » adverses.

2 ballons d’attaque que la ligne de trois quarts du jour, REMARQUABLE, sait exploiter simplement ; passe vers l’extérieur et effectue des courses rentrantes ; quoi de plus simple et efficace !?

Et nous scorons par les percées de Nicolas Goutodier et Xavier Gallezot.

Nous sommes tout de même percés par nos adversaires qui scorent sur les retours intérieurs de leur attaque et les placages – caresses au maillot. (Un défaut chez les Versaillais) ! 3 essais à 1 à la mi temps.

Suit  la 1ère mi temps face à l’Union des Bords de Marne. Notre temps d’analyse sera bénéfique pour les dernières consignes sur nos gentils placages : face aux forts gabarits adverses ; il faudra mettre le cœur à l’ouvrage.

Et ce qui s’est dit se passa ; les consignes sont bien appliquées. Nous prenons les imposants adversaires sur notre corps pour les arrêter. Et le meilleur ; leur manque de soutien sur leurs regroupements, nous permet de leur chiper des ballons de récupération. Ceux ci seront bénéfiques.

Nous scorons dès le début du match avec un essai bien collectif sur une échappée de Anne Efflam d’Ammonville et un relais vers l’extérieur.

Nos adversaires arriveront tout de même à nous percer par 2 fois ; suite à de mauvais replacements défensifs. Après plusieurs temps de jeu, la communication et le replacement n’étaient plus présents. Et l’essai en débordement était inévitable.

Une défaite en première mi temps 7 à 12 face aux Bords de Marne. (1 essai transformé contre 2 essais dont 1 transformation)

Nous jouons par la suite la 2ème mi temps face au MLSGP 2. Les attaques prennent le pas sur la défense à notre grand dam. Il y aura 3 essais pour nos adversaires et 2 essais pour nous.

Le résultat final est à notre avantage. 5 essais à 4.

Notons sur cette deuxième période le nez en sang de Charles Bohineust qui aura le doute sur un nez finalement PAS Cassé. Mais qui est rentré être soigné.

Voici la deuxième période contre les Bords de Marne ; et une envie décuplée pour nos adversaires d’essuyer leur revers face au MLSGP2. Alors que malgré le petit résultat de notre première mi temps, nous nous trouvions à notre avantage tellement, nous avions les moyens offensifs de rivaliser.

Le match sera beaucoup plus âpre et les contacts physique beaucoup plus rudes.

A l’image de l’impressionnant 7 adverse qui sera engagé sur toutes ses confrontations ; mais jamais à la faute. Toutes ses positions défensives seront dans les règles.

Nous subissons son pressing défensif et notre Henri PATIN (numéro 9 de petit gabarit mais grand par son engagement) en fera les frais dès le début de la rencontre.

Il subit les pressings sur chaque ruck et chaque relais.

Jusqu’au enième ruck ; Henri en position de relayeur se tourne pour passer au 10 et envoyer une longue passe. La passe est aussi longue que le temps qui se ralentit; il subit le placage de l’adversaire dans l’arrière de la cuisse.

C’est un drame sur le terrain ; Henri est blessé ! Une fracture du Fémur.

Le match est aussitôt arrêté ; et les secours appelés. Les pompiers et le Samu viennent freiner la douleur de notre Henri, la mascotte de l’équipe U15.

Son adversaire direct est désemparé ; Il a été loyal mais les poids ne sont pas les même.

Transporté à l’Hôpital Necker à Paris, il est opéré dans la nuit de Samedi. La douleur est présente ; mais calmée. Henri va bien ; mais c’est 6 semaines sans marcher. Et 6 mois de plus sans rugby.

Nul doute que ce sport est sa passion et son équipe de cœur l’AS Montferrand Rugby.

Ses copains demandent de ses nouvelles ; et pensent à lui. Il sera bientôt de retour auprès de sa famille.

Nous aurons l’occasion de lui dire combien il est important pour notre équipe.

Le score est anecdotique ; nous avons scoré sur la 1ère mi temps. Et défaite 12 – 7 contre les bords de Marne.

L’équipe 1 en déplacement à Villejuif :

Le terrain est boueux pour rencontrer Val de Bièvre et Melun.

2 fortes équipes qui rassemblent à Elles deux les meilleurs joueurs du Val de Marne.

Et nos Bleus ciels et Marines ne vont pas se laisser impresssionner ; la défense est solide est bien organisée de chaque côté.

2 matchs de bonne facture où le défi physique fera rage.

A l’image de leur capitaine, Vianney Forestier, Omni présent sur la rencontre ; nos Versaillais vont démontrer leur combativité.

Un essai contre Val de Bièvre après de multiples assauts sur leur ligne d’en-but.

Le pilonnage aura finalement eu raison de la défense adverse.

Nous subissons nous aussi les attaques répétées de nos adversaires. Mais notre défense tiendra le coup jusqu’au bout.

Contre Melun, nous inscrivons 3 essais dont 1 transformé. Pour un 17 – 0 au total.

A notre la ligne de trois – quarts très en vue cet après midi. Et un essai sur une combinaison.

Les percées et les placages de Cyril Ménager feront mouche. Et la belle conclusion de Clément Laroche en bout de ligne.

2 succès à l’extérieur. Un bon samedi.

De part ce week-end ; les éducateurs félicitent tous les joueurs pour leur attitude appliquée autant pendant les entrainements que pendant les matchs.

Les consignes sont respectées et appliquées. Et tous les joueurs mettent du cœur à l’ouvrage.

Il y a de la motivation et de la cohésion ; Le succès est là ! A conserver !

Si vous voyez Henri Patin; transmettez lui vos voeux de rétablissement, et votre solidarité !