Le Racing Club de Versailles, 1970-1980 (Nationale 3)

Ecusson RCV
Le président Seguier au crible

En 1970, Versailles rejoint donc la Troisième Division une année après être monté en Honneur ! La saison se termine en fanfare car Versailles remporte l’Eclat Pernod à la Croix de Berny en battant en finale Saint Denis emmené par son redoutable capitaine Sennès (Saint Denis, cette année là est champion d’Ile de France de Nationale 3). La fête est totale et même Claude Meydieu, le journaliste sportif de la télévision qui anime la journée y participe de bon cœur. Il est vrai que Marc Piétri a un tel bagout !

Challenge Pernod

Debout (de gauche à droite) : Jean-Claude Séguier (Président) – Tenant – Bruno Neyreneuf – Pierre-Yves Peyrieux – Marc Pietri – Alain Dermenjian – Yvon Colleaux – Gilbert Duysens – Philippe Capelle – Marc Lambert – Roger Fournil (Trésorier) – Accroupis (de gauche à droite) : Vercruysse – Michel Saudan – André Furon – Jean Bouillaguet – Olivier Neyreneuf – Christian Lafon – Crialou – Henri Neel.

La rentrée au mois de Septembre 1970 est alors un événement.

L’effectif Seniors au début de la saison 1970-1971 subit des modifications. Verdier et Lambert partent au service Militaire, Tignières retourne à Perpignan. Pérenne et Pineda sont de retour de même que Gérard Faucheur (ex USEG et Versailles Rugby Club, joueur de Moto Ball) qui rentre d’Australie. Raymond Lortal, Lacrampe, Baybo, Panis, Gabriel, François-Marie Plègue, Zamparutti, Philippe Migliore, Martin et Pascot (entraîneur) arrivent au Club. La poule comprend les clubs de Chateauroux, US Metro, CSM Clamart, SA Vierzon, US Tours, GSEDF, Pontlieu, Poissy et Vincennes.

Au stade de Porchefontaine, Versailles bat Vierzon par 19-8. Lambert (le géant), sous la protection de Marc Damien, s’extrait de la mélèe en compagnie de André Furon (le talonneur « puce virevoltante » dont on se demande comment il peut déjà être là).

Lambert saison 1972
Le RCV a repris le collier

Versailles se maintient en Nationale 3 en finissant 7ème de la poule (6 victoires 19-8 contre Vierzon, 6-3 et 11-6 contre GSEDF, 6-0 et 8-0 contre Poissy, contre Pontlieu 11-3 – 2 matches nuls 0-0 contre Vincennes, 0-0 contre US Tours — 10 défaites contre Vierzon 0-3, contre Chateauroux 3-11 et 9-11, contre US Metro 5-14 et 9-11, contre Clamart 0-3 et 5-12, contre Vincennes 3-30, contre Pontlieu 3-6 , contre US Tours 3-11).

Les équipiers premiers de cette saison sont : Olivier et Bruno Neyreneuf, Christophe Magnet, Christian Lafon, Pineda, Bernard et Alain Maillot, Jean Bouillaguet, Jean-Paul Fichet, Cerruti, Lacrampe, François-Marie Plègue, Henri Neel, Michel Saudan, Lagrange, Marc Pietri, Panis, Claude Campilla, François Robert, Gabriel, Gérard Faucheur, Thierry Rommel, Pascot, Marc Damiens, Pérenne, Philippe Capelle, Gilbert Duysens, Lucien Houssaye, Alain Dermenjian, André Furon, Tenant, Martin, Philippe Migliore.

En Mars, la ville de Versailles est animée par la campagne pour l’élection municipale. La liste d’André Mignot, maire sortant au sein de laquelle se présente Philipe Capelle est soutenue activement par certains joueurs du club (Bruno et Olivier Neyreneuf, Marc Pietri, Pierre-Yves Peyrieux). Cette liste l’emporte de justesse avec 51% des voix contre la liste de Bernard Destremau au sein de laquelle Jean-Louis Croquet occupe une place de premier plan.

La Poule proposée pour la saison 1971-1972 comprend : CASG, SCUF, Meaux, Guéret, Coulommiers, Chartres, Les Finances, Orléans, Le Mans, Vierzon. Versailles finit 5ème de la poule (9 victoires : contre Orléans 6-0, contre Vierzon 17-7 et 12-6, contre Meaux 13-0, contre Le Mans 16-0, contre Coulommiers 21-0, contre Chartres 11-3 et 15-6, contre les Finances 12-4, — trois matches nuls contre Orléans 6-6, contre le SCUF 3-3 et 4-4 — 7 défaites : contre Guéret 9-13 et 3-12, contre le CASG 3-25, contre Meaux 10-18, contre Les Finances 0-20, contre Coulommiers 12-17, contre Le Mans 3-13).

Les joueurs de la Saison 1971-1972 sont : Olivier Neyreneuf, Henri Neel, Bernard et Alain Maillot, François-Marie Plègue, Dominique Laurent, Philipe Devos, Cerruti, Drucy, Jean-Louis Cribier, Lecocq, Christophe Magnet, Jean-Paul Fichet, Caussanel, Patrick et Alain Stipal, Michel Saudan, Christian Lafon, Panis, Claude Capon, Claude Campilla (capitaine), Philipe Capelle, Yvon Colleaux, Jim Moriarty (Gallois), Rolland, Jean-Claude Soubrat, Poisson, Gilbert Duysens, Alain Dermenjian, André Furon, lucien Houssaye, Martin.

Debout (de gauche à droite) : Marc Damiens (Entraîneur) – François Robert – Claude Campilla – Soubrat – Gilbert Duysens – Poisson – Alain Dermenjian – Lucien Houssaye – André Furon – Accroupis (de gauche à droite) : Bernard Maillot – Jacques Cribier – Michel Saudan – Jean-Paul Fichet (Capitaine) – Caussanel – Christophe Magnet – Patrick Stipal

La Poule proposée pour la saison 1972-1973 comprend : Chateauroux, Parthenay, GSEDF, Nemours, Nevers, Tours, Guéret, Coulommiers, Vierzon et Lorient.

Versailles finit 6ème de la poule (6 victoires : contre Vierzon 18-0 et 19-10, contre Nemours 7-4, contre Coulommiers 6-0 et 13-10, contre Parthenay 14-6 — 4 matches nuls contre Nevers 13-13, contre GSEDF 4-4 , contre Lorient 3-3, contre US Tours 4-4, — 8 défaites : contre Nemours 9-16, Parthenay 0-8, GSEDF 3-14, Nevers 7-42, Guéret 4-19, contre Chateauroux 9-18 et 3-17, contre US Tours 3-16).

Les joueurs de la Saison 1972-1973 sont : Olivier Neyreneuf, Alain Vuillequez, Jacques Recchia, Belais, Henri Neel, Alain Maillot, François Plègue, Dominique Laurent, Philipe Devos, Patrick Stipal, Jean-Louis Cribier, Figuières, Christophe Magnet, Jean-Paul Fichet, Jean Bouillaguet, Paul Rocher, Christian Lafon, Marc Pietri, Jean-Pierre Bécourt, Claude Campilla (capitaine), Gilles Capon, Yvon Colleaux, Francis et Jean-Pierre Casassus, Philipe Capelle, Jean-Claude Soubrat, André Schaeffer, Thierry Rommel, Robert Bétanne, Jim Moriarty, Dubois, Gilbert Duysens, Patrice Villain, Alain Dermenjian, André Furon, Houssaye, Raymond Lortal, Viguier, Martin.

Figuieres

Debout (de gauche à droite) : Pierre Marbleu (Entraîneur) – André Furon – Houssaye – Alain Dermenjian – Jim Moriarty (gallois) – Dubois – Gilbert Duysens – Jean-Pierre Bécourt – Claude Campilla (Capitaine) – Jean-Claude Séguier (Président) – Accroupis (de gauche à droite) : Christian Lafon – Jean-Paul Figuières – Francois-Marie Plègue – Jean-Paul Fichet -Alain Maillot – Olivier Neyreneuf – Henri Neel.

Le 6 Mai, Manchester remporte le Tournoi de Montbauron en battant Versailles en finale (Saint Germain en Laye et Cardiff sont les deux autres clubs présents).

La Poule proposée pour la saison 1973-1974 comprend : US Orléans, Nemours, Massif Central, US Metro, Chartres, Poissy, Meaux, Evreux et Les Finances. Versailles finit 8ème (6 victoires : contre Poissy 10-3 et 9-7, Evreux 9-0, Nemours 10-4, Meaux 12-9, Les Finances 9-3 — 2 matches nuls contre Massif Central 3-3, Chartres 6-6, 10 défaites : contre Orléans 15-58 et 7-31, Massif Central 3-16, US Metro 3-38 et 9-13, Chartres 6-21, Meaux 11-17, Nemours 12-19 , Les Finances 3-16, Evreux 3-10

Les joueurs de la Saison 1973-1974 sont : Olivier Neyreneuf, Alain Vuillequez, Jacques Recchia, Henri Neel, Alain Maillot, Jean-Claude Domergue, Alain Pougault, Rice, Dominique Laurent, Philipe Devos, Alain Stipal, Jean-Louis Cribier, Gilles Gaillot, Eric Juhel, Jean-Paul Fichet, Michel Saudan, Jean-Pierre Bécourt, Claude Campilla (capitaine), Gilles Capon, Yvon Colleaux, Francis et Jean-Pierre Casassus, Philipe Capelle, Pierre-Yves Peyrieux, Péron, Rolland, André Pascot, Ledréau, Jean-Claude Soubrat, André Schaeffer, Jean Paul Verdier, Daniel Jeanne, Gilles Cliquet, Jim Moriarty, Dubois, Patrice Villain, Alain Dermenjian, André Furon, Raymond Lortal.

En Mai 1974 (du 23 au 26), le Club fait une tournée au Portugal au moment de la Révolution des « œillets ».

Aeroport Portugal 1974

Au plan sportif, Versailles fait match nul contre Tecnico Lisbonne et bat OS Belenenses par 9-7.

Les joueurs débarquent le 23 mai à Lisbonne dans la liesse populaire entre les mitraillettes et les œillets (de gauche à droite, Claude Thermens d’HEC, Francis Casassus, Pascal Roger d’HEC, Daniel Jeanne, Gilles Capon, Roger Fournil, Philippe Devos, Robert Bétane, Gilles Schaefer, Jean-Claude Pascot, X, Olivier Neyreneuf, Jim Moriarty, Pierre-Yves Peyrieux, Gilles Queugnet, X, Alain Dermenjian, Philippe Capelle, Gilles Cliquet, Eric Juhel).

RCV au Portugal

La Poule proposée pour la saison 1974-1975 comprend : Saint-Denis, Coulommiers, Saint-Dié, Mulhouse, Poissy, Puteaux, Haguenau, Nancy et Vincennes. Versailles finit 6ème (10 victoires : contre Coulommiers 13-4 et 12-8, Poissy 7-3 et 21-9, Nancy 9-3 et 10-0, Saint-Denis 8-6, Saint-Dié 15-0, Mulhouse 13-6, Puteaux 25-13 – 8 défaites : contre Saint-Denis 3-7 , Saint-Dié 10-20, Mulhouse 0-4, Puteaux 6-8, Haguenau 0-4 et 6-13, Vincennes 3-10 et 6-29).

Les joueurs de la Saison 1974-1975 sont : Olivier Neyreneuf, Jacques Recchia, Henri Neel, Jean-Claude Domergue, Gilles et Hubert Gaillot, Rainteau, Jean-Paul Villemagne, Michel Lebon, René Marchand, Labitte, Alain Pougault, Figuières, Guy Tarisse, Demeulenaere, Galvaing, Jean-Pierre Bécourt, Claude Campilla, Yvon Colleaux, Francis et Jean-Pierre Casassus, Jean-Pierre Rullier, Philipe Capelle, Alain Ledreau, André Schaeffer, Jean-François Luiggi, Delomagne, Daniel Jeanne, Jim Moriarty, Patrice Villain, Alain Dermenjian, André Furon, Martin et trois solides étrangers André Venter (2ème ligne preneur de balles, Afrique du Sud), Brian (2ème ligne de soutien, Australie) et Jeffries (3ème ligne, Angleterre) en plus de Jim Moriarty (Pays de Galles)

RCV 74-75 Gaillot Cassassus

Debout (de gauche à droite) : Jean-Claude Séguier (Président)- Brian – Jean-Pierre Bécourt – Galvaing – André Schaeffer – Claude Campilla – Gilles Cliquet – Daniel Jeanne – Alain Dermenjian – Jean Domergue (Entraîneur)— Galvaing (Dirigeant)- Accroupis (de gauche à droite) : Michel Lebon – Francis Casassus – Jean-Pierre Casassus – Jean-Claude Domergue – Gilles Gaillot – Olivier Neyreneuf – Hubert Gaillot.

Cette saison est marquée par la naissance des Vieux Crampons du Roy Soleil.

Vieux Crampons 1974

Debout (de gauche à droite) : Pierre Marbleu – Didier Martin – Bruno Neyreneuf – Robert Bétanne – X – Deret – Jim Moriarty – X – Roger Fournil – Tenant – Didier Bévillon – Jean Médina – Gally – Accroupis (de gauche à droite) : Fina – André Furon – Samitier – X – Jean-Claude Séguier – Jean-Paul Fichet – X.

Ah, les Vieux Crampons du Roy Soleil ! Quelle belle équipe constituée par des anciens désireux de continuer à jouer pour le plaisir. Créée à l’initiative de Roger Fournil et de Jean-Claude Séguier, équipée en maillots recouverts de fleurs de lys, cette équipe de l’amitié et de la tradition, bien dans le ton de Versailles, va fonctionner jusqu’aux années 1982-1983 en cooptant en son sein de nombreux joueurs appartenant à des générations successives de versaillais.

La réputation des Vieux Crampons du Roy Soleil va être telle dans toute l’Ile de France qu’elle ne restera jamais sans jouer et qu’elle sera souvent obligée de refuser des rencontres tant la demande va être forte.

Pour la Saison 1975-1976, la poule de Nationale 3 comprend : Saint-Denis, Poissy, Tours Etudiant Club (TEC), SCUF, Bourges, Châteauroux, Meaux, Le Mans, Coulommiers ; Versailles termine 6ème (10 victoires : contre Saint-Denis 20-19, Poissy 16-4 et 22-0, Bourges 7-0, Châteauroux 13-12, Coulommiers 15-3 et 9-7, SCUF 4-0, Le Mans 18-16 et 23-7 – 1 match nul : contre Châteauroux 12-12 – 7 défaites : contre TEC 4-22 et 6-16, SCUF 6-16, Meaux 9-12 et 0-37, Saint-Denis 3-22, Bourges 4-15),

St Germain et Versailles décidés surprise

Debout (de gauche à droite) : Michel Barré – Jean-Pierre Geneau – Michel Lebon – Galvaing – Demeleunaëre – Gilles Cliquet – Alain Ledréau – X – Pajolle – Roger Fournil – Accroupis (de gauche à droite) : Jean Domergue – Henri Neel – Jean-Louis Bourlon – Rainteau – Jean-François Villers – Jean-Claude Domergue – Jacques Recchia – Michel Lecomte.

Lors de cette saison 1975-1976, trois joueurs de Saint Cyr rejoignent Versailles (Geneau, Gautier et Lecomte) et viennent s’adjoindre à : Olivier Neyreneuf, Jacques Recchia, Philippe Devos, Labitte, Henri Neel, Jean-Claude Domergue, René Marchand, Rainteau, Dominique Laurent, Michel Lebon, Hubert Gaillot, Jean-Paul Fichet, Barreau, Alain Pougault, Champeau, Guy Taris, Demeulenaere, Galvaing, Jean-Pierre Bécourt, Gilbert Duysens, Yvon Colleaux, Jean-François Luiggi, Gilles Cliquet, Patrice Villain, Alain Dermenjian, Pajolle, André Furon, Martin, Brian (2ème ligne de soutien, Australie) et Jeffries (3ème ligne, Angleterre) et Pike (USA).

Versailles 75-76

Debout (de gauche à droite) : Brian – Alain Pougault – Jean-François Luiggi – Gilles Cliquet – Alain Dermenjian – Jean-Pierre Bécourt – Yvon Colleaux – Guy Taris – Michel Barré (entraîneur) Accroupis (de gauche à droite) : René Marchand – Bernard Gautier – X – Gilles Gaillot – Olivier Neyreneuf – Henri Neel – André Furon.

Pour la Saison 1976-1977, la poule de Nationale 3 comprend : Coulommiers, Meaux, Soissons, Reims, Saint-Pol sur Mer, Massif Central, Evreux, Savigny, Antony. Versailles termine 7ème ( 8 victoires : contre Coulommiers 24-19, Soissons 22-7 et 4-3, Massif Central 20-3, Evreux 12-11 et 9-7, Antony 9-7, Saint Pol 3-0 – 10 défaites : contre Meaux 7-17 et 14 -21, Reims 3-6 et 10-13, Saint Pol 9-19, Savigny 0-21 et 6-14, Coulommiers 0-3, Massif Central 3-17, Antony 7-35.

Le 25 Mars 1977, André Damien est élu Maire de Versailles. Les joueurs de la Saison 1976-1977 sont : Jean-Claude Domergue, Rainteau, Lecomte, Chassain, Jenny, Gautier, Jean-François Villers, Alain Pougault, Jean-Louis Bourlon, Galvaing, Pillot, Jacques Recchia, Guy Taris, Gicquel, Thierry Tonnelier, René Marchand, Gilles Cliquet, Mesure, Alain Ledreau, Millaud, Shaeffer, André Furon, Raymond Lortal, Patrice Villain, Henri Neel, Geneau, Christian Josselin, Philippe Steverlynck, Berthomieux.

Cette fin de saison est marquée par une forte crise entre certains joueurs qui aboutit au départ du Club de 10 d’entre eux (Geneau, Gautier, Lecomte, Galvaing, Rainteau, Domergue, Bourlon, Henri Neel, Jenny, Patrice Villain)

Lors de cette saison 1975-1976, trois joueurs de Saint Cyr rejoignent Versailles (Geneau, Gautier et Lecomte) et viennent s’adjoindre à : Olivier Neyreneuf, Jacques Recchia, Philippe Devos, Labitte, Henri Neel, Jean-Claude Domergue, René Marchand, Rainteau, Dominique Laurent, Michel Lebon, Hubert Gaillot, Jean-Paul Fichet, Barreau, Alain Pougault, Champeau, Guy Taris, Demeulenaere, Galvaing, Jean-Pierre Bécourt, Gilbert Duysens, Yvon Colleaux, Jean-François Luiggi, Gilles Cliquet, Patrice Villain, Alain Dermenjian, Pajolle, André Furon, Martin, Brian (2ème ligne de soutien, Australie) et Jeffries (3ème ligne, Angleterre) et Pike (USA).

Josselin Gauthier

Debout (de gauche à droite) : Michel Barré (Vice-Président)- Jean-Pierre Géneau – Jacques Recchia – Philippe Steverlynck – Patrice Villain – Robert Bétanne – Gilles Cliquet – Philippe Capelle – Jean Domergue (Entraîneur)- Jean-Claude Séguier (Président). Accroupis (de gauche à droite) : Michel Lebon – Rainteau – Jean-Claude Domergue – Christian Josselin – Bernard Gauthier – Michel Leconte – Henri Neel – François Marie Plègue.

Parmi ces joueurs n’oublions pas Christian Josselin et Bernard Gautier (tous deux accroupis l’un à côté de l’autre) qui disparurent très précocement dans des conditions dramatiques, l’un après l’autre.

Pour la Saison 1977-1978, la poule de Nationale 3 comprend : Viry-Châtillon, Brest, Trignac, Vannes, Saint-Germain en Laye, Saint Denis, Saint-Nazaire, Puteaux, Lorient. Versailles entraîné par Soubrat et Guy Taris termine 8ème ( 5 victoires : contre Brest 3-0, Saint Germain 13-10, Vannes 11-6, Saint Denis 21-3, Puteaux 17-0 – 1 match nul : contre Saint Germain 3-3 — 12 défaites : contre Viry-Châtillon 6-7 et 0 -25, Trignac 7-19 et 15-16, Vannes 0-24, Saint Denis 0-21, Saint Nazaire 3-23 et 3-30, Puteaux 10-22, Lorient 8-19 et 8-19, Brest 9-15.

Les joueurs de la Saison 1977-1978 sont : Olivier Neyreneuf, Alain Pougault, René Marchand,Thierry Tonnelier, Gicquel, Berthomieu, Sire, Michel Lebon, Claverie, Brousse, Jean-Pierre Bécourt, Marc Saint M’Leux, Gilles Cliquet, Raymond Lortal, Philippe Steverlynck, Poisson, Jacques Recchia, Christian Josselin, Pascal Charlier, Philippe Capelle, Yvon Colleaux, Guy Taris, Bruno Célerier, Dordonnat, Jean-Paul Grand, Jenny.

Versailles 77-78

Debout (de gauche à droite) : X- Jean-Paul Grand – Guy Taris – Jean-Claude Soubrat – Delamazure – Gilles Cliquet – X – X – fils de Jean-Paul Fichet Accroupis (de gauche à droite) : Marc Saint Mleux – Olivier Neyreneuf – Gicquel ? – Thierry Tonnelier – Jean-Paul Fichet – Christian Josselin – Alain Pougault.

Pour la Saison 1978-1979, Soubrat et Guy Taris sont les entraîneurs des Seniors dont la poule de Championnat comprend les clubs de Saint Pol sur Mer (3-8 et 9-6), Reims (15-0 et 13-12), Courbevoie (6-10 et 12-10), Saint Germain en Laye (3-0 et 0-13), Le Havre (0-10 et 10-19), Plaisir (18-10 et 6-16), Saint Amand les Eaux (6-6 et 3-0), Soissons (6-9 et 0-37) et Evreux (15-3 et 0-35).

Au sein des joueurs, on trouve Nieddu, Jacques Recchia, Jenny, Blanchet, Chirac, René Marchand, Alain Pougault, Thierry Tonnelier, Michel Lebon, Jean-Pierre Bécourt, Pierre Delgal, Carol, Yvon Colleaux, Gilles Cliquet, Poisson, Philippe Sterverlynck, Jean-Paul Fichet, Sire, Marc Saint-M’Leux, Pascal Charlier, Valois, Jean-Paul Grand, Bruno Célérier, Christian Josselin, Pike, Olivier Neyreneuf, Bren.

Cadets 78-79

Equipe des Cadets 1978-1979 : debout, de gauche à droite, Pierre Briand, Alain Domergue, Jacques Richardet, Stéphane Brivot, Philippe Glaise, Moralais, Lagnet, Ménesson, André Furon (entraîneur), accroupis, Pack, Ranoux, Jean-Marc Soulier, Eric Dauchy, Pascal Ollivier, Fernandez, Charles Ginvertrc Saint-M’Leux, Pascal Charlier, Valois, Jean-Paul Grand, Bruno Célérier, Christian Josselin, Pike, Olivier Neyreneuf, Bren.

Winchester 1979

Le 13 mai, Winchester remporte le match traditionnel contre Versailles par 22-17.

Les « Vieux Crampons du Roy Soleil » sont les grandes vedettes de ce week-end.

Vieux Crampons 78-78

Debout, de gauche à droite : Guy Taris, Jim Moriarty (gallois), Gérard Prudhomme, Levesqueau, Bernard Levesqueau, Bruno Neyreneuf, Roger Fournil, Marc Marger, Jean Colin, X, Philippe Capelle – accroupis : Michel Barré, X, Raymond Bézian, Jean-Claude Domergue, Jean-Louis Croquet, Gérard Prudhomme, Jean-Claude Séguier, Hubert Poulot (Directeur des Sports de la Ville et grand marathonien)

A la fin de la saison 1978-1979, Jean-Claude Séguier (le Président Historique) passe la main et Michel Barré prend la direction du Club.

Mr Seguier
Michel Barré
Michel Barre président

La Saison 1979-1980 est difficile avec dans la poule les Clubs de Saint-Germain en Laye (3-10 et 4-14), Vannes (10-9 et 9-21), Lorient (25-8 et et 11-0), Tours Etudiants Club (3-3 et 4-12), Nantes (6-28, et 12-12), Saint-Nazaire (16-9 et 0-13), La Roche sur Yon (0-27 et 12-18, Plaisir (9-19 et 9-9), Cholet (6-10 et 4-15).

Avec 4 victoires, 3 matches nuls et 11 défaites, Versailles est rétrogradé en Honneur en finissant 9ème de la poule.

Versailles 1980

Debout (de gauche à droite) : Philippe Gimenez – Philippe Steverlynck – Bruno Célérier – Delamazure – Marc Saint M’Leux – Jacques Recchia – Philippe Steverlynck – Esteban – Gilles Cliquet – Pascal Charlier – Jean-Claude Soubrat (Entraîneur) ; Accroupis (de gauche à droite) : Olivier Neyreneuf, Berthomieux – Rainteau – Blanchet – Jean-Paul Fichet – X.

Outre ces joueurs, font partie de l’effectif les Chirac, Jenny, René Marchand, Alain Pougault, Michel Lebon, Christian Josselin, Gicquel, Thierry Tonnelier, Dordonnat, Mesure, Pierre Delgal, Jean-Paul Grand, Sire, Irismaldu, Guy Taris, Arnouilh, Levesqueau, Le Dreau, Raymond Lortal.

Juniors 79-80

Equipe Juniors 1979-1980 : Philippe Glaize, Coiral, Commandeur, Amblard, Jacques Richardet, Alain Domergue, Enesse, Pack, Jean Domergue (Entraîneur), accroupis, Eric Dauchy, Nieddu, Jean-Marc Soulier, Pascal Ollivier, Fernandez, Obrenique, Stéphane Brivot.

Logo Racing Ovale