La 4ème place obtenue par nos  5 jeunes Versaillais finalistes du Concours Découverte de l’Arbitrage illustre bien le principe du verre à moitié plein et à moitié vide.

Ce résultat provoque un sentiment contrasté et on ne sait pas s’il le faut le prendre d’une manière positive ou négative.
À l’annonce progressive des résultats, (Super ! On n’est pas dernier ! On n’est pas 7ème ! On n’est pas 6ème ! On n’est pas 5ème !…) les moues de nos joueurs à l’annonce de cette 4ème place prouvaient d’ailleurs bien qu’eux aussi était partagés.

Sentiment de satisfaction bien sûr puisque, avant la finale, notre équipe était bonne dernière des 8 équipes finalistes aux vues des notes obtenues en sélections régionales.

Alors cette quatrième place, nous permettant de battre 4 équipes mieux classées que nous (dont DOUAIS qui nous avait battus en 1/2 finale) récompensait une fin de préparation plus attentive et plus efficace.

Mais très vite derrière sentiment de regret puisque nous nous étions fixés comme objectif « secret » de monter sur le podium et que nous échouons d’un rien, quelques petits points nous séparant du troisième.

Un désagréable sentiment que l’impossible était à portée de la main, et que nous n’avons pas su le saisir…

Benoit RODWELL, Nicolas GOUTODIER, Antoine de MALLERAY, Benoit et François Marie PELLEGRIN ne savaient donc pas s’ils devaient être satisfaits de ce résultat ou le regretter.

Après le remise des cadeaux (un sac FFR avec un polo FFR une tenue complète d’arbitre), les joueurs regrettaient cette « place du couillon » mais retenaient d’abord les progrès qu’ils avaient réalisés dans la maîtrise de la règle et le plus que cela apportait à leur panoplie de joueur.

Tous, malgré les coups de gueule et les mises au point musclées, se déclaraient contents de s’être engagés dans cette aventure et étaient ravis de venir essayer leur tenue d’arbitre sur quelques touches lors du tournoi 7 de cœur comme proposé par Alain NICOLAS.

Bien sûr, le perfectionniste animateur aurait aimé plus de sérieux, plus de concentration, plus de motivation, plus d’application, plus de travail, bref plus de pleins d’éléments qui sont indispensables pour gagner une finale.

Mais comme il est impossible de remonter le temps, il est inutile de regretter ce qui n’a pas été fait. Simplement dommage que nos joueurs n’aient pas réalisé plus tôt qu’ils pouvaient « faire un truc »…

Cette quatrième place clôture une quatrième participation du club à un concours d’un niveau élevé et exigeant, participation dont le club peut être fier avec 4 fois la première place en Ile de France et 3 finales.

Elle clôture également ma carrière d’arbitre : 30 ans d’arbitrage et 1 000 matchs et voici le temps de la retraite sportive. Il va falloir ranger le sifflet et les cartons et trouver d’autres occupations le dimanche.

La relève est assurée avec Damien METZLE, arbitre du club classé en Fédérale 3 pour la saison à venir, issu de la première équipe Découverte de l’Arbitrage (tiens, tiens…) et qui, s’il ne fait pas de gros faux pas, peut envisager une belle carrière.

Il est partant pour continuer le travail accompli s’il dispose de 5 volontaires motivés dès le mois d’Octobre.

À vous de jouer…

Les résultats complets :

1er : Montpellier : 179 points sur 200
2ème : Biarritz
3ème : Tarbes
4ème : Versailles
5ème : Douai
6ème : Lombez Samatan
7ème : Saint Etienne
8ème : Blois