A l’issue de la première mi-temps, rien n’était fait car le Racing menait sur le score de 7-6, un essai transformé contre deux pénalités de Clément Chavanat.

Encore faut-il dire que la domination territoriale avait été versaillaise avec une très nette occasion d’essai pour Jules Yonneauplaqué très illicitement à 3 m de la ligne.

Le pressing des versaillais avait bousculé les Racingmen en les faisant partiellement déjouer.

Mais avec le vent dans le dos qui se renforçait, l’énergie déclinante des versaillais sur les premiers impacts et dans les rucks…et le talent et l’expérience des Racingment dont une dizaine de joueurs  présents comptaient des sélections cette saison en catégorie Crabos, la partie devient inégale.

Libérés du pressing, les parisiens vont imposer leur collectif et exprimer leur talent en marquant 4 essais pour s’imposer sur le score lourd de 35-6 !

Félicitations aux Racingmen et bonne continuation à eux !

Pour les Versaillais, la belle aventure des phases finales du championnat de France s’arrête en ¼  avec la première défaite de la saison 2012-2013 !

Nous n’oublions pas de remercier les nombreux supporters Versaillais qu’ils soient parents, anciens juniors, copains, copines, membres du club. Et qui se sont déplacés pour nous soutenir lors de cette confrontation. Mais aussi  tout au long de la saison et qui se sont fait de plus en plus nombreux! Un grand merci à eux.

Chapeau bas aux joueurs et à la méthode de jeu mise en place par le team des entraîneurs (Seb Guillout, Dominique Lombard et Arnaud Barré)… sans oublier les encadrants (Philippe Capelle, l’administratif  cultivé issu des équipes versaillaises du siècle précèdent et de Stanislas Paravey, l’osthéopathe des années 2010).

———————————————————————————————————————————————-