Dimanche 3 février après 2 week end off en raison de la météo, la phase retour de la poule 4 pouvait enfin commencer.

Après le pauvre spectacle proposé à Versailles à la fin du match aller et les promesses faîtes par les joueurs locaux. Le déplacement s’annonçait compliqué.

Dans des conditions de pratiques difficiles pas de place pour le jeu de mouvement. C’est avec la gestion: pression défensive et occupation du terrain adverse que par 2 fois Louis Marie Bonnefont ira (enfin) inscrire ses premiers essais sous les couleurs de Versailles. La titularisation de Marc Villepelet sur l’aile sera salutaire pour l’équipe avec un bon travail défensif et une envie d’avancer constante. Ce qui lui permit d’être le maillot vert du jour.

Le match se crispant au fur et à mesure, l’inévitable se produit avec une générale à la 65′ qui entraînera l’arrêt de la rencontre et un bilan carton de 2 bancs, 4 jaunes et 2 rouges.

Voilà ce que nous retiendrons de ce match, pauvre sur le plan rugbystique, mais collectivement abouti. Les juniors ont su dépasser le contexte de ce match piège en prenant les 5 points tout en se faisant respecter sans prendre de carton rouge. Cela malgré un arbitrage difficilement compréhensible par moment.

Notre cher Philippe Capelle dirigeant de son état ne dira certainement pas le contraire. Ces remarques justes mais pas tolérées par le chef d’orchestre du jour. Auront pour conséquence finale, l’obtention de la Nenette. Félicitation à lui.

Petite brève locale: La « migennoise » décerne le prix de meilleur acteur pour son rôle dans « je me sens pas bien  » à Jules Raffy.

les meilleurs: l’équipe