Dimanche 9 mars les juniors de Versailles se déplacent chez leurs collègues de lycée de quartier…. puisque nous allons affronter Le Chesnay !

Pour ce match retour, c’est avec une équipe remaniée que nous déplaçons, puisque pas moins de 15 joueurs sont des avants sur les 19 inscrits sur la feuille de match. Cumulons cela à un match qui se situe à un retour de vacances et après une défaite à domicile contre Montesson. Oui tous les éléments sont là pour que le groupe doute et aborde cette rencontre de manière « frileuse » alors que le mercure aborde les 20 degrés.

Et nos craintes vont se confirmer! Dès le coup d’envoi le RCC envoi un jeu fait de duels, de contacts gagnants et de soutiens à hauteur qui nous renvoi sous nos poteaux dès la 1ère minute! Ce n’est qu’un accident mais dès l’action suivante, suite à un jeu au pied notre 8 et notre ailier se mélange les pinceaux à la Huget/Dulin et laisse le rebond au Chesnay qui file entre les poteaux! 5 minutes de jeu et 12 à 00 pour le RCC. On assiste à un match où des lièvres jouent contre des tortues….

Le débat s’équilibre enfin, l’orage est passé et Versailles remet enfin la main sur le ballon et occupe le camps adverse. Mais Tous les ballons en conquête que ce soit en touche ou en mêlée seront perdus sur cette mi temps! Tous sauf 1 qui suite à une touche amènera l’essai de du RCV juste avant les citron…..OUF! à 12 à 10 tout est encore possible.

La 2ème mi temps voit Versailles dominé avec 3 occasions franche d’essai. Mais le manque de repère collectif nous fait faire les mauvais choix! A 10 minutes de fin suite à un bon jeu au pied d’occupation d’Edouard Velly la pression est mise sur l’arrière du Chesnay qui commet une faute de main. La mêlée qui suit nous permet de lancer la 3ème ligne petit côté avec un jeu axial qui se montre efficace. Et enfin le bon choix arrive avec une inversion rapidement jouée. le ballon est amené à l’aile après une sauté et c’est notre nouvel ailier de 3ème ligne Basile Pluvinet qui inscrit l’essai en coin! Versailles 18 le chesnay15.

La fable de Lafontaine se vérifie, les tortues gagnent mais ces tortues Versaillaises là ont montré les dents pour manger les lièvres du Chesnay!

Une victoire qui fait du bien au classement et au moral des troupes coachs, dirigeant et joueurs compris. Certes la manière n’y est pas, de nombreux problèmes sont à régler. Mais aujourd’hui l’état d’esprit était là pour aller chercher cette victoire après une entame aussi défavorable.

Il nous reste 2 matchs. Dont le dernier à domicile le weekend prochain contre Gennevilliers. Alors soyons nombreux cette semaine à l’entraînement pour finir sur une bonne prestation à Porchefontaine et être ainsi fiers de nos couleurs et de notre équipe.