A l’heure sur l’objectif majeur de la saison : la montée en Fédérale 3

Un plan à 3 ans

Dans le rugby français, plus dure est la chute d’un échelon supérieur à la division du dessous. Dans le rugby en Ile de France, la règle est encore plus vraie, avec un niveau sportif généralement élevé. Car avec les exigences sportives, financières, voire avec les engagements moraux, il est devenu très difficile de remonter une fois la marche ratée. Quand on ajoute les contraintes d’emploi du temps, le nivellement par le haut et la semi professionnalisation que le rugby français impose quasiment à tous les niveaux depuis 1995 , c’est un casse-tête, une équation à 3 inconnues qui attend les dirigeants et les joueurs. Par prudence autant que par décence, c’est donc un plan triennal qu’avait imaginé la nouvelle administration du Club, pour retrouver l’échelon fédéral, quitté en 2016 après 9 années ininterrompues à ce niveau. Plus dure sera la chute…

A Versailles, sport et culture

La Cité royale est mondialement connue pour son Château, son patrimoine culturel, mais aussi par sa créativité (combien de groupes de musique ont fait naître la French Touch à Versailles ?), sa douceur de vivre. Et sa culture sportive aussi. Représentée pratiquement dans tous les sports, à des niveaux différents, la ville fait rayonner sur tous les terrains de France cette idée qu’un esprit sain doit évoluer dans un corps sain. Affiches de prestige comme lors d’un tour de Coupe de France de football, opposant le FC Versailles au prestigieux RC Lens en décembre dernier. Image d’Epinal avec le Paris-Versailles, exigeante course à pied qui relie chaque année en septembre la capitale française à son ancêtre historique. Ce qui peut peser dans ce débat : le côté accessoire du sport, qui ne devient priorité qu’après avoir géré les activités principales et déterminantes, études et carrières en tête. La culture sportive passe alors en complément, voire après la culture générale. Dans cette optique, le rugby en Ile de France ne déroge pas à la règle.

Les Seniors à l’heure sur les objectifs de l’année

Au-delà de l’objectif long terme de voir figurer un maximum de joueurs et joueuses formés au Club dans les équipes Seniors, il fallait donc cette saison respecter l’ambition de voir ses équipes fanions évoluer en Fédérale 3. 2 chances pour ce faire : la plus probable, que l’Equipe Première termine en tête de sa Poule rugby Ile de France à la fin de la phase régulière. La seconde, plus festive mais plus incertaine, aller le plus loin possible en championnat de France en fin de saison. Le contrôle continu ou les examens, pour reparler culture !

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que nos Seniors ont fait les choses en grand, notamment la Première. A la fin des matchs aller, les Bleus et Blancs affichent un impressionnant bilan dans leur poule de rugby Ile de France Honneur : 9 victoires en 9 matchs, avec 42 points pris sur 45 possibles, au grès des bonus offensifs ! Lorsque le RC Montesson Chatou, 2ème de la Poule, se présente à Porchefontaine le dimanche 13 janvier, c’est sur un match à enjeux qui peut presque scellé le scenario du championnat. Malgré un manque de rythme et quelques péchés de finition, nos Seniors font le job et signent une 10ème victoire. Pendant que 2 des poursuivants perdaient, c’était un scenario idéal pour les Versaillais.

les résultats du 13 janvier, Honneur rugby Ile de France Poule 1

Au classement, le RC Versailles s’envole et s’installe durablement à la 1ère place (un trône ?…) Avec un peu de sérénité pour la suite de la saison régulière. Concentrés, efficaces, réalistes, comme pour l’équipe Réserve (qui s’impose 24-19), ils ont même réussi à gérer plus de temps faibles que de temps forts. En évitant les mouvements parasites.

RC Versailles, solide leader de sa poule en rugby Ile de France

10 ans de Nationale. La Fédérale 3 ou 5ème Div est alors en vue. En ne lâchant rien, sans se voir arrivés, les Seniors versaillais vont pouvoir gérer leur saison rugby Ile de France, faire tourner l’effectif en donnant des chances à chacun de se montrer. Voire se découvrir un appétit plus grand en mangeant, avec une finale Ile de France à jouer, puis une belle aventure en phases finales Honneur. Il se serait dit à Versailles que l’exactitude est la politesse des rois…